AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabeau d'Aban

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Jeu 8 Nov - 14:00



.

Qui es-tu ?

.


                  Isabeau d'ABAN
                  feat. with Vanessa Hessler



    ♦ Quelques Précisions ...

    Age :19 ans
    Métier :Noble

    Particularités :
    Aucune.

    ♦ Racontes nous ton Histoire ...

    Mon histoire est d'une banalité affligeante pour une noble. Il n'y a rien de bien extraordinaire et c'est même passablement ennuyeux. C'est d'ailleurs un peu le mot qui résume ma vie, l'ennuie. Néanmoins, je me vais vous conter mon histoire.

    Je suis issue d'une famille noble, la famille d'Aban. Une famille assez ancienne. Du moins, notre nom remonte à quelques siècles maintenant. Nous faisons partis de la moyenne noblesse, ceux qui ont tendance à se débattre dans un panier de crabes. Nous ne sommes pas assez riches, puissants et influents pour ne rien craindre des autres. Mais nous ne faisons pas non plus parti de cette petite noblesse ou noblesse désargentée à qui personne ne s'intéresse. Non, nous faisons parti de cette noblesse où il faut faire des pieds et des mains pour survivre. Du moins, c'est ce que mes parents et mon frère aîné font. J'avoue que pour ma part, je n'y trouve pas vraiment d'intérêts même si toutes ces années j'ai été bercé par les valeurs du nom et de la famille. Mais rien n'y fait. Je ne veux pas me sacrifier pour un simple nom. N'ai-je donc pas le droit à ma vie ? Mais laissons cela de côté pour le moment.

    Je suis née voici dix neuf ans. Mes parents, et mon père en particulier, en furent ravis. Et oui, ils avaient désormais deux enfants. L'aîné était un garçon, mon frère, Louis. C'est lui qui hériterait des titres, de la fortune et des terres. Et maintenant, ils avaient une fille. Une fille qu'ils pourraient marier pour agrandir leur fortune et leur réseau d'amis et de relations. Une famille parfaite selon mes parents. Ils arrêtèrent d'ailleurs de procréer là. Un deuxième garçon aurait posé des problèmes pour l'héritage et une autre fille leur coûterait trop cher pour le mariage. Un enfant de chaque sexe était bien suffisant dès l'instant où ils survivraient mais par chance, ce fut le cas. Je pense que ma mère usa de quelques potions contraceptives pour éviter tout accident.

    Je naissais donc et comme tout enfant noble, j'étais confiée à une nounou. La même qui s'était occupée de mon frère de deux ans mon aîné. Je crois que c'est certainement l'être qui m'a le plus marqué jusqu'à aujourd'hui. Elle s'appelait rose et était d'une extrême douceur. Je pense qu'elle nous aima comme si nous étions ses vrais enfants. En tout cas, ce fut toujours l'impression que j'eus. J'étais bien avec elle. Je ne voyais mes parents que peu. A peine le temps d'un baiser ou alors les rares où j'étais exhibée aux amis et connaissances.

    Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et parvenue à l'âge de trois ans je fus enlevée de ses bras, confiée à des précepteurs de tous ordres. Le plus important pour mes parents c'était le paraître. On juge un noble à sa façon d'être. Ici le proverbe était inversé, on jugeait le livre d'après sa couverture. C'était ainsi dans notre monde. Les cours de maintien succédaient aux cours d'habillage et de maquillage. Je crois que je savais parfaitement me tenir avant même de savoir lire ou écrire. Dès mes cinq ans, je ressemblais déjà à une vraie petite dame avec la panoplie complète : corsets, robes de soie, bas, chaussures à talons et maquillage. Tout était fait à ma taille bien sûr mais j'étais une copie conforme de ma mère.

    Mon frère et moi avions peu de contact. Nous vivions dans deux mondes différents. Je n'ai jamais été proche de lui. A la différence de moi, il fait passé notre nom avant tout et, par extension, notre famille. Je suis si différente de lui, plus indépendante même si je ne le montre guère. Les années filèrent à coups de bals, de séances d'instructions, de salons en tout genre, de théâtre, de concerts, de sorties. Les choses s'enchainaient à rythme fou. J'avais à peine le temps de dormir mais j'étais bien rodée à l'exercice depuis mon plus jeune âge. J'avais presque l'impression d'être dressée comme un animal. Pourtant, docile, je ne me plaignais pas. On ne se plains pas dans ce monde. On subit en silence et on plaque un joli sourire sur ses lèvres. J'avais l'impression de continuellement porter un masque aussi bien que je portais mon maquillage. La jeune fille noble, bien sous toutes les coutures, parfaitement cultivée, connaissant tous les usages et coutumes de la noblesse.

    Mais cette vie était d'ennui mortelle pour moi. J'avais l'impression de voir ma future comme si je l'avais déjà vécu toute entière. La seule différence c'est que j'aurai un mari et probablement des enfants. Un mari, en voilà un sujet épineux. Je savais que mon père contactait pas mal de bons partis. Mais curieusement ses hommes, mes prétendants, avaient bien vingt voir trente ans de plus que moi. Je souriais devant chacun mais je pleurais à l'intérieur de devoir ainsi m'enchainer à l'un d'entre eux. Mais je n'avais pas le choix. Ce serait ainsi. Pour l'instant, j'arrivais encore à repousser la chose tant bien que mal mais je savais que d'ici quelques mois ma vie de jeune fille libre serait terminée.

    Dans toute cette vie insipide au possible, je n'avais qu'un seul réconfort, un seul moyen de m'évader que je découvris à l'âge de quinze ans. Le plaisir solitaire. Je ne vous ferais certes pas un dessin de ce qu'il s'agit mais cela me procura, en plus du plaisir et de la jouissance, une sensation de liberté infinie. Personne ne me surprit jamais et durant ces instants, j'étais libre d'être moi. Cela peut sembler bien stupide mais dans mon monde parfaitement organisée, c'était la seule chose qui me faisait du bien. Bien au-delà d'un bien être physique, c'était aussi un plaisir psychologique. Je savais que je bravais là un interdit majeur. Le sexe était mal vu dans la famille. Du moins, on en parlait pas ou très peu. Ma mère m'apprit le strict minimum me disant que mon époux m'apprendrait le reste ce qui n'était pas pour me rassurer. Durant ces quatre années, je découvris mon corps et le plaisir que je pouvais prendre avec. Au fil du temps, l'angoisse du mariage aidant, je devenais de plus en plus dépendante de cette pratique. C'était comme un moyen de m'assurer que j'avais encore un contrôle sur moi. J'avoue que je pratiquais au moins une fois par jour et parfois plus. Certaines fois, je me cachais en journée dans un endroit où je pensais être seule pour me donner ce petit plaisir. J'essayais d'ailleurs de me rassurer en me disant qu'il me resterait au moins cela quand l'homme me passerait la bague au doigt. Mais il n'y avait rien à faire. Plus le temps passait, plus ma famille me mettait la pression. Et désormais, il était bien rare que je m'endorme sans pleurer.


    ♦ Qui es-tu vraiment ?

    Portrait moral (caractère , ...) :
    J'apparais comme une jeune fille sage et rangée. Fille de bonne noblesse, parfaite en tout point et qui a reçu une très bonne éducation. Les gens m'abordent facilement même si, pour ma part, j'ai tendance à me faire discrète. L'on me voit toujours avec le sourire. Mais un sourire de façade, un sourire que je ne ressens que très rarement. J'offre un visage de poupée qui ne ressemble pas à ce que je suis à l'intérieur.

    Je suis un peu plus rebelle qu'il n'y paraît même si je ne le montre pas. A la différence des autres nobles qui n'ont que leur nom et leur titre à la bouche, moi je préfèrerai juste m'occuper de moi et gérer ma vie comme je l'entend. Mais je ne trouve pas le courage d'affronter les miens. Je subis malgré ma colère, mon ennuie ou ma tristesse. Je suis encore trop conditionnée par mon instruction et ma famille. Je rêve du jour où je pourrais m'envoler de cette prison. Mais pour le moment c'est la cage qui se referme sur moi et je perd un peu plus l'espoir chaque jour. Je m'ennuie de tout et de ma vie surtout. Mon seul plaisir étant la masturbation qui me permet de fuir mon monde.

    Description physique :
    Joli, on me dit même belle. Moi, je me trouve assez quelconque et même fade mais c'est parce qu'à la différence de tous, je me vois sans maquillage et sans sourire. J'ai la peau pâle et suis d'une taille correcte pour une femme. Le docteur m'avait mesurer au mètre soixante-sept. Je suis mince, svelte. J'ai de longues jambes fines, des hanches légèrement marquées, une taille délicates dont certains hommes feraient aisément le tour de leurs deux mains. Ma poitrine est légèrement au-dessus de la norme et attire souvent les regards. Mais bien sûr, elle se retrouve souvent surdimensionnée par les corsets que je porte. Pour le visage, j'ai des traits fins, aristocratiques comme on dit. Je ne déroge pas à mon rang. J'ai les yeux bleus que je trouve insipides au possible et des cheveux blonds qui m'insupportent. Ils tombent bas dans mon dos même si je les porte toujours relevé dans des coiffures presque différente chaque jour histoire de suivre la mode. Je ne les porte longs que la nuit et c'est le seul moment où ils me plaisent, libres et sans attaches comme je voudrais l'être.

    Mes tenues sont toujours superbes, du dernier chic, toujours à la pointe de la mode. Je laisse les autres décider pour moi souvent. Ma mère faisait appelle à tous les modistes de la capitale pour me rendre irrésistible. Pour moi ce n'est que du tissu. Je n'arrive pas à m'y intéresser comme tout ce qui m'entoure.



    ♦ Divers ...

    Liens éventuels sur le forum (amis, ennemis, famille ...) :

Elle a connaissance du manoir vu qu'on y parle lors des grandes réceptions mais n'y a jamais mis les pieds et n'a jamais eu l'idée d'y aller.


.

De l'autre côté de l'écran ...

.


    Prénom ou Surnom : Plop
    Sexe : Fille
    Age : Plus de 18 ans
    Comment avez-vous connu le forum ? DC
    Des idées ou suggestions par rapport au forum ? toujours très bien le fofo
    Vos disponibilités pour poster: Régulière
    Les 3 Mots de passe présents dans le règlement:ok
Revenir en haut Aller en bas
Amélia Boldwin
Maîtresse des lieux
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Ven 9 Nov - 15:40

Merci de votre patience

Merci de votre patience

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://manoir-des-delices.forumsactifs.com
Dawn Cavill
Apprentie & Admin
avatar

Messages : 4382
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 29
Localisation : Le Manoir Des Délices

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Ven 9 Nov - 16:40

toi tu vas te faire courser par un rabatteur Razz
rebienvenue parmi nous Very Happy
comme d'habitude rien à redire à ta fiche et à ton perso <3 suis fan de toi :nyu:

je t'ouvre les portes de mon enfer =3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.manoir-des-delices.forumsactifs.com
Isabeau d'Aban

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Ven 9 Nov - 17:53

Merci beaucoup ^^

Je vais fondre sous les compliments Embarassed

Et non, elle n'est pas destinée au manoir en tant que fille de joie donc pas de rabatteur ! Elle viendra en tant que cliente Smile Il en faut bien un peu XD

Merci pour l'ouverture des portes miss !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
John de Plessis-Belliere

avatar

Messages : 919
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 30
Localisation : Au Château Familiale ou au Manoir... Tout dépend de l'heure !

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Ven 9 Nov - 20:01

Bienvenue en ces lieux Mademoiselle !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Isabeau d'Aban

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Ven 9 Nov - 20:12

Merci John ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Sam 10 Nov - 9:26

Bienvenue Madame Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Sam 10 Nov - 16:22

Bienvenue, ou rebienvenue, future cliente ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Sam 10 Nov - 17:09

Rebienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Isabeau d'Aban

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Dim 11 Nov - 10:02

Merci à tous Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Caron
Modérateur
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   Mar 13 Nov - 17:00

Re bienvenue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @   

Revenir en haut Aller en bas
 

Isabeau d'Aban, une jeune fille qui s'ennuie [Habitante - ok] @

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Délices :: Prologue :: Les fiches validées :: Habitants & Habitantes-