si vous rencontrez un pb à l'inscription, rdv sur facebook Manoir des Délices pour le signaler
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble | Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurora Franco

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Trouble | Aloïs   Dim 4 Nov - 2:04

trouble
Alors qu’elle était plongée dans un baquet d’eau tout juste chaude pour se laver, les joues de la jolie blonde ne pouvaient s’empêcher de se parer d’un joli rouge, à la seule pensée de sa visite au manoir un peu plus tard dans la soirée. Une fois de plus, son amie voulait l’y pousser. Bien que le bal n’ait pas été de tout repos pour la jeune femme, sa seconde visite avait été plus agréable, moins troublante, moins éprouvante. Oh, on ne l’avait pas touché, non, mais elle avait retiré un certain « enseignement » auprès des employés de la maison. Toutefois, la noble n’était pas rassurée pour autant et cette nouvelle visite, avec un homme choisit par son amie, la rendait on ne peut plus nerveuse tout en la gênant. D’ailleurs, la pauvrette était allé à la confesse dans l’après midi par rapport à cela et elle comptait bien s’y rendre de nouveau le lendemain.

Aurora sortit de son eau, aidée par une femme de chambre qui sécha son corps alors qu’une autre entrait, portant la robe de nuit de la demoiselle, tout le monde pensant, dans la maisonnée, que la maîtresse des lieux allait se coucher sitôt parée de ses atours de nuit. A vrai dire, cette optique lui semblait bien agréable. Mais la chose indescriptible se levait de nouveau dans son esprit, chassant ce genre de pensées. De fait, lorsque les deux suivantes quittèrent les appartements de la blondinette, après l’avoir bordée, cette dernière se leva pour prendre les clés de sa porte, restée sur la tablette et sortir sans bruit, verrouillant l’accès à sa chambre avant de se glisser comme une ombre et sans un bruit, vers une petite porte de sortie, à droite de la demeure. Il fallait descendre des escaliers, mais la jeune femme songeait que personne ne la surprendrai : de ses heures, son personnel, et surtout son garde-vertu, étaient tous au salon, dans l’aile droite de l’habitation.

Se glissant dans le jardin, la demoiselle sort par le petit portillon et grimpe dans la calèche qui l’attend là, encore une fois. Saluant monsieur et madame, Aurora se sent mal à l’aise et ses joues rougissent de nouveau, virant à l’écarlate. C’est sans un bruit, sans un mot, que la demoiselle arrive au manoir, se faisant presque pousser dans la bâtisse par le couple. Et alors que celui-ci monte à l’étage, s’amuser avec une certaine Delilah, une délicieuse aux courbes plus que généreuses qui ont de quoi faire pâlir plus d’une femme, la jeune noble, elle, se cache dans un coin obscur de la pièce, comme pour prier afin de n’être pas remarquée.

Le stratagème pourrait marcher. Si un homme, très beau au demeurant, ne s’approchait pas de la réception pour chuchoter quelques mots à la femme assise là, avant de se tourner vers l’assemblée, demandant si une certaine Aurora Franco était présente, ce qui eut pour effet de faire frôler un arrêt cardiaque à cette dernière. Pourtant elle avança vers lui, rasant presque les murs, avant de le suivre en direction d’une chambre, inquiète et troublée.

S’installant sur le lit, assise, la blondinette se trouva bien idiote, à se demander ce qu’ils pourraient bien faire, puisqu’elle ne voulait en aucun cas passer à l’acte, ce qu’elle ne manqua pas de lui dire tout de suite. C’était même les premiers mots que la noble lui avait adressé, après les formules de politesses. D’ailleurs… ce mignon était vraiment « exotique », ne ressemblant à aucun autre et terriblement beau. A tel point qu’il mettait Aurora un peu mal à l’aise, provoquant de nouvelles rougeurs sur ses joues et un mordillement de la lèvre inférieure de la belle.

CODE TOXIC GLAM


_________________
Qu'importe le temps qui passe, l'Aurore viendra toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trouble | Aloïs   Mer 21 Nov - 16:19

Aurore & Aloïs -- Trouble

Un mignon, voilà ce que j'étais devenu depuis que mon charmant papounet m'avais mis à la porte suite à mon incompétence à gérer ses affaires.. Il à même était jusqu'à me renier.. Suite à ça, n'ayant nul part ou aller, je me suis retrouvé à la rue et j'y suis resté pendant deux longues années. Je ne sais même pas comment j'ai fais pour tenir aussi longtemps, car les vivres ont rapidement commencé à manquer. Je mendiais, gagnant ma pitance journalière en proposant de nettoyer les chaussures des passants. Cela payait mal et je n’avais pas l’habitude mais au moins, je pouvais survivre. Au bout de ces deux longues et interminables années je fus recueillis par un riche homme du nom de Louis, un vicomte plus précisément. Quelques mois plus tard, en Octobre me semble t-il une jeune demoiselle est arrivé parmi nous. Une ancienne noble, qui avait elle aussi vécue des choses assez dures. Touché par son histoire, je me suis rapproché d'elle, la considérant rapidement comme ma petite sœur.

La jeune femme quitta la demeure quelques moi plus tard mais nous communiquions par lettres. Lettres dans lesquelles elle me rassurait. Mais malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de m'inquièter car je savais bien que les finances commenceraient vite à lui manquer.. Les lettres se sont ensuite fait plus rares. Et puis un jour, elle me raconta où elle était, ce qu’elle faisait. Loin de la juger, je décidai de me présenter moi-même dans ce manoir. Elle était garante de moi. J’avais de l’expérience et surtout, je voulais garder un œil vigilant sur ma petite sœur. Ainsi entrais-je au manoir comme mignon, en Janvier 1770.

C'est donc comme ça que je me suis retrouvé dans ce manoir et que je suis devenu un mignon. Et ce n'était pas pour me déplaire je dois l'avouer. J'avais rendez vous avec une certaine Aurora, je ne savais pas du tout ce à quoi elle ressemblait, car je ne l'avais jamais vu. Mais si elle était là, c'est qu'elle était certainement très jolie. Une fois la jeune fille trouvée, nous nous dirigeâmes vers une chambre pour être plus « tranquille ». La jeune femme était vraiment jolie, une jolie blonde au teint pâle et aux yeux clairs. Des femmes d'une telle beauté, il n'y en à pas des masses à vrai dire.

A peine étions nous rentrés qu'elle alla s'asseoir sur le lit avant de prendre la parole pour me signaler qu'elle ne voulait pas passer à l'acte. Surpris, je me retournai et haussai un sourcil. Si elle ne voulait pas passer à l'acte, que diable faisait-elle ici ? C'était bien la première fois que j'étais confronté à ce genre de situation. Je m'approchais d'elle, doucement, posant mes yeux bleus océan dans les siens, un léger sourire s'esquissant sur mes lèvres. « Je dois dire que c'est plutôt surprenant, car d'habitude les femmes qui viennent dans ce genre d'endroit, veulent passer à l'acte plutôt deux fois qu'une.. » Je m'asseyais à ses côtés, si elle ne voulait pas passer à l'acte c'était son choix aprés tout, et je ne pouvais que le respecter. « Mais soit, si c'est votre choix.. Je le respecte, même si je vous avoue que je ne comprend pas vraiment pourquoi une jeune femme telle que vous, qui veut préserver sa virginité viens dans un tel endroit.. Enfin je veux dire que certains hommes serez beaucoup moins.. comphréensif et ça pourrait mal se passer pour vous.. Vous avez de la chance d'être tomber sur moi.. » Je continuais de la regarder, son petit air gêné lui ajouter encore un peu plus de charme. Je souriais toujours, il faut dire que je suis quelqu'un qui sourit beaucoup. « Que faisons nous du coup ? Parce que à part discuter, j'ai pas grand chose de mieux à vous proposer vous savez.. »


Dernière édition par Aloïs d'Adhémar le Sam 9 Fév - 1:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Franco

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Trouble | Aloïs   Jeu 6 Déc - 2:39

trouble
Il semblait un peu décontenancé, ou simplement surpris, par la requête de la jolie blonde confortablement assise sur le lit moelleux qui, en théorie, devait accueillir des galipettes. Mais qui n’en verrait sûrement pas la couleur avant le prochain rendez-vous qui se déroulerait dans cette chambre. Aurora Franco n’était pas du genre, contrairement à l’une de ses ancêtres, à écarter facilement les cuisses, preuve en était que celles-ci ne s’étaient jamais écartées. La petite vierge voulait tellement être pure pour son mariage… Alors faire des galipettes au manoir, en rêve c’était troublant mais en vrai, ça ne risquait absolument rien… ou pas.

Le mignon s’approcha d’elle, l’intimidant un peu plus encore. Il était diablement beau. Diablement dangereux, aussi. Pas par ses airs, mais par ce qu’il dégageait, par ce minois… Il était très dur de lui résister, visiblement. Frémissant à ses propos, Aurora savait bien qu’il avait raison mais… elle ne s’imaginait tout simplement pas nue dans ses bras. La jolie noble rêvait tellement d’amour, d’un somptueux mariage, de sa virginité offerte au bon jeune homme… Alors passer à l’acte ici, sans amour et contre quelques Louis… Non, c’était loin de lui ressembler. Et très très loin d’être romantique.

«- Un… un couple d’amis m’incite à m’amuser et puis… cela me permet d’échapper à mon chapon. » répondit elle confuse avant de poursuivre, paniquée. « Mais les hommes du manoir n’ont pas le droit de… de ne pas respecter le désir du client je… il y a la sécurité pour ça et… cela est-il déjà arrivé ? Que quelqu’un ici ne respecte pas le choix du client et n’en fasse qu’à son envie ? »

Aurora semblait réellement surprise voire inquiète. Jamais elle n’avait pensé qu’un mignon pourrait ne pas respecter son choix, ses envies et la forcer à réaliser ce qu’elle n’avait pas envie de faire. Au cours de ses rares visites, la blondinette s’était toujours sentit relativement surveillée, d’autant plus qu’il y avait un tas d’armoires à glaces circulant un peu partout dans les couloirs. Mais les lieux n’étaient donc pas si sûr que ça ? La demoiselle sentait son cœur battre la chamade.

«- Je… je ne sais pas…» murmura-t-elle penaude en baissant la tête, se sentant réellement idiote dans cette situation. En plus il devait déjà s’ennuyer à mourir et se languir que l’heure passe. Surtout que la blondinette, en le réservant, avait peut-être, enfin, sûrement, prit la place d’une fille plus prompte à coucher avec lui… Alors peut-être était-il agacé par cette idée ? Aurora ne le savait pas. Mais une chose était sûre : si c’était le cas, il n’en montrait absolument rien. Ce dont la jeune femme lui était grès d’ailleurs car elle ne savait pas vraiment si elle aurait pût supporter encore un peu plus de gêne.

« Vous voulez bien… me parler un peu de vous ? Cela peut être un bon commencement de se livrer l’un à l’autre, de se découvrir. Enfin, au sens… pas au sens charnel du terme, bien sûre mais… Vous voyez ce que j’essaie de dire ?»

CODE TOXIC GLAM


_________________
Qu'importe le temps qui passe, l'Aurore viendra toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trouble | Aloïs   Sam 9 Fév - 1:55

Aurore & Aloïs -- Trouble

La révélation de la jeune femme m'avait, au premier abord, surpris. D'habitude les femmes qui viennent ici, ont un but bien précis. Pourtant, Aurora, elle, souhaitait préserver sa virginité. Quelque chose de respectable en soit, mais il était donc étonnant de la voir dans un tel lieu.Cependant, je ne pouvais que respecter son choix.

« Vous voulez bien… me parler un peu de vous ? Cela peut être un bon commencement de se livrer l’un à l’autre, de se découvrir. Enfin, au sens… pas au sens charnel du terme, bien sûre mais… Vous voyez ce que j’essaie de dire ?» lança t-elle alors que je venais de lui demander ce que l'on pouvait bien faire d'autre.

Lui parler de moi ? Il y'a bien peu de chose intéressantes à dire malheureusement. Elle semblait être une jeune femme de bonne famille, et je doutais fort que mes histoires pouvaient l’intéresser.

« Je vois parfaitement ce que vous voulez dire, mais malheureusement je crains qu'il n'y ait pas grand chose d’intéressant à dire à mon sujet voyez vous ! »

Je vint m'asseoir à côté d'elle, en la regardant toujours dans les yeux. Je la trouvait vraiment jolie, et en plus de cela elle avait l'air intelligente.

« Parlez moi de vous plutôt. Vous avez sûrement des choses à raconter ! Des choses interessante ! Comme par exemple pourquoi ce refus de passer à l'acte ? Pas que ça me dérange, mais vous avez juste piqué ma curiosité en fait ! » [/color]
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Franco

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Trouble | Aloïs   Sam 9 Fév - 15:44

trouble
D’autres à la place de la jeune femme se seraient sûrement déjà fait un plaisir de s’exposer nu au regard du mignon. Après tout, c’était exactement le but du travail de ce dernier. Mais pas Aurora. Encore une fois, ses amis avaient put la tirer en ces lieux, aidés de la curiosité de la belle, mais celle-ci ne voulait toujours pas passer à l’acte. Ce n’était pas bien de penser à faire de telles folies avant le mariage. Le sexe ne devait pas être un amusement. C’était, à la base, le moyen de procréer. Avoir des rapports avec des prostitués, ce n’était pas bien du tout. C’était frivolité, pas devoir. Aurora avait eut une très stricte éducation à ce sujet et sa croyance en dieu l’empêchait, de toute façon, de ne serait-ce que penser à déroger à ces préceptes.

«- Oh » répondit elle, dépitée, lorsque le jeune homme prétendit n’avoir rien d’intéressant à raconter sur lui. Que faire alors ? Il leur fallait un sujet de discussion, sinon ils allaient s’ennuyer… «- C’est… c’est très mal avant le mariage… ce n’est pas possible pour moi, de faire ça… Pensez donc… quel déshonneur si mon époux, quand j’en aurai un, découvre que je suis impure…» répondit-elle les joues écarlates alors que l’homme la questionnait quand à ses motivations sur le fait de rester vierge.

L’observant, la demoiselle rougit plus violemment et détourna le regard, ne pouvant soutenir celui du jeune homme. Il était vraiment séduisant, mais la jeune femme n’avait pas la plus petite idée perverse à son égard. D’autant plus qu’il fallait bien davantage qu’un beau fascié pour s’attirer l’inclination de la jolie blonde. Ce qui la gênait, ce n’était pas le physique de l’homme mais bien le regard que lui posait sur elle. Un tantinet inquisiteur, intrigué. C’est vrai qu’il ne devait pas avoir pour habitude de croiser de chastes demoiselles venues simplement parler nuage dans un bordel.

CODE TOXIC GLAM


_________________
Qu'importe le temps qui passe, l'Aurore viendra toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trouble | Aloïs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Trouble | Aloïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Délices :: Epilogue :: Archives RP-