si vous rencontrez un pb à l'inscription, rdv sur facebook Manoir des Délices pour le signaler
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un bain pour l'âme? [Angélique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laureline Du Pont

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 37

MessageSujet: un bain pour l'âme? [Angélique]   Ven 4 Sep - 8:44

Un linge humide passe sur mon visage… Je ne me sens pas moi-même ce matin, car mes dernières nuits ont été difficiles. Je n’ose regarder mon reflet dans le miroir, de peur d’y voir quelqu’un que je ne reconnaitrais pas. Je me sens sale, j’aurais voulu prendre un bain, mais je n’ai osé tenter l’expérience. Je suis restée un moment à coté de la baignoire, passant ma main dessus sans osé faire chauffer de l’eau et m’y tremper. Je n’ai jamais connu ça, mais mon corps aurait besoin de ce repos, tout comme mon âme je crois.

Je ne porte qu’une culotte longue et une chemise trop grande. Bien que Françoise ai pris soin de me nourrir comme il le faut, je ne prends pas encore le poids qu’elle aurait voulu que je prenne. Mon corps ne parvient pas à prendre en rondeur, mes seins restent encore petits mais je sens qu’ils ont pris quelques formes eux… Mes fesses sont encore menues et mes cotes se sentent sous les mains des hommes achetant mes faveurs. Je ne me trouve toujours pas jolie, mais sous les baisers d’Andrew, je me suis acceptée, j’ai admis l’idée qu’un homme puisse m’aimer et j’aurai pu aimer ce que j’avais à faire ici…

Mais tout semble s’effondrer ce matin, tout semble différent à présent.

La main appuyé sur le rebord devant moi, je me mets à pleurer. Je suis seule, loin des autres apprenties et leurs conversations, vantant les mérites d’un client ou racontant les excentricités d’un autre… Je ne veux pas les entendre, je déteste ces conversations à présent. Je veux me laver de ce que j’ai vécu cette nuit, retirer toute trace, tout souvenir de ces heures passées. Peut-on vivre après ça ? Et si oui, comment fait-on ?

Tête baissée, je vois mes larmes silencieuses tomber entre mes mains. Je suis cachée derrière ma lourde tignasse rousse emmêlée. Je ne me suis pas coiffée depuis que j’ai quitté la chambre de mon client, je n’ai pas eu la force de le faire. Peut-être que Roxane acceptera de m’aider avant que nous ne dormions…

Je ferme les yeux, comme pour sortir de cet endroit, tenter de retrouver le rose de ma vie passée, mon optimisme, ma fraîcheur… Mais c’est le visage de Dean qui s’affiche devant mes yeux… Comment oublier cela ? Je voudrais revoir Andrew, son visage à lui, son sourire, ses regards…. Mais alors que j’essaie de penser à lui, c’est celui de l’imprimeur qui s’affiche, avec son sourire carnassier, et je sens sa main s’abattre sur mon séant, et mon corps hurler sous ses assauts. Un sanglot plus fort résonne dans la pièce vide. Je déteste à présent vivre ici et les désirs de ces hommes plus odieux les uns que les autres. Je veux rêver aux promenades promises par Andrew, je veux courir pieds nus dans les allées de fleurs en chantonnant avec les oiseaux… Je ne veux plus à avoir à ouvrir les jambes pour des plaisirs malsains…

Derrière moi, la porte s’ouvre, et d’un geste vif, j’essuie mes larmes à l’aide de mon tissu humide. Je me redresse et me tourne vers celle qui vient d’entrer.

Pardon, je n’ai pas fini, ma présence te gêne t’elle ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un bain pour l'âme? [Angélique]   Jeu 10 Sep - 0:16


Un fragment du Passé
Laureline & Angélique




Ah, rien de mieux que de profiter d'une douce tranquillité, dans l'eau chaude d'un bon bain bouillant.  Je venais de me réveiller, d'une bonne sieste après un client particulièrement tenace, qui mettait un point d'honneur à exercer ses talents buccaux sur mon corps. Avec un petit sourire amusé, je laissais faire la chose, ne trouvant pas désagréable les mouvements accentués de sa langue contre mon petit bourgeon.
Assoupie après cet échange farouche, le client était parti laissant comme d'habitude sur la table basse la monnaie de mon dur labeur. Hm, peut être pas si dur que ça... c'était un jeu d'enfant que de satisfaire les demandes des clients. Du moins, pour ma part.
Je laissais la chambre de luxe comme telle, sachant qu'une domestique viendrait nettoyer ce bazar avant de me diriger vers ma propre chambre.
Un rapide coup d’œil dans le miroir, avant de me dévêtir entièrement, et d'attraper une longue chemise, trois fois trop grande appartenant à Gaston. Il laissait toujours ses affaires dans ma chambre... et après il se plaignait de ne plus rien retrouver! Sentant encore son odeur, j'esquissais un petit sourire avant d'attraper une serviette propre sur le buffet.

Je me dirigeais vers la salle de toilette, qui comportait à mon grand désarroi plusieurs baignoires, pour satisfaire toutes les filles et ne pas faire la queue: même si le fait de prendre un bain était un privilège et pas accordé à n'importe quelle potiche.
Chantant d'une douce voix, je traversais les couloirs, attisant les regards haineux des autres filles du Manoir. Pour ma beauté, ma voix? Sans aucun doute. De même, que pour mon statut de Délicieuse...
Je lançais un regard moqueur à la plupart d’entre elles, avant d'ouvrir la porte et d'entrer dans la pièce.

J'eus un petit mouvement de recul, à la vue d'une personne déjà présente. La salle de Toilette était en général occupée le matin, et peu le soir. Je levais un sourcil, en apercevant cette chevelure rousse d'une beauté sans pareille. Je toisais son regard émeraude, en croisant les bras. Non, du tout, disais-je d'un ton froid. D'ordinaire, j'aurais envoyé balader n'importe fille. Cependant, sa petite mine et son regard noyé me dérangeaient. Je la toisais encore un instant, laissant tomber ma serviette sur le bord d'une baignoire voisine. Je tournai calmement les robinets, mettant un point d'honneur à avoir une eau bouillante. La fumée sortait du robinet, alors que je pris place en face d'elle, sur le rebord de ma baignoire. Pourquoi pleures-tu? Demandais-je sans aucun tact, ni même retenu. Pas de chichi ici, et puis nous sommes toutes dans le même bateau, n'est-ce pas? Je m'étonnais juste de voir encore des petites apprenties pleurer leur vie antérieure, ou la dureté des clients malsains. La plupart des filles se prêtaient maintenant au jeu, mais pas celle-ci. Je croisais mes jambes, observant un peu plus cette jeune fille. Elle était un peu maigre, mais d'une beauté sans limite. J'en serais presque jalouse, enfin... Tu ne veux pas prendre de bain? Demandais-je, en observant sa baignoire vide d'eau. Quel étrange comportement. Je plongeais mon bras dans l'eau brûlante, me satisfaisant de ce plaisir particulier.

Revenir en haut Aller en bas
Laureline Du Pont

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 37

MessageSujet: Re: un bain pour l'âme? [Angélique]   Jeu 10 Sep - 7:44

Si cette jolie femme m’indiquait que ma présence ne la gênait pas, de toute évidence son ton semblait indiquer l’inverse. Pour autant, je ne quittais pas la pièce, n’ayant pas fini de me laver et ressentant le besoin de me laver de tout ce qui me pesait. De plus, avoir de la compagnie féminine me ferait peut-être du bien.

Elle fit couler l’eau chaude et une buée commençait à se former. Depuis mon arrivée ici je n’avais pris que deux bains… N’ayant pas l’habitude de ceci, je n’osais en prendre seule et sans aide. Alors que je pensais qu’elle vaquerait à ses occupations sans plus s’occuper de moi, elle me posa la question qui me gênait au plus profond de moi… pourquoi je pleure ? Oserais-je lui dire ce que je ressens ? Sans doute se moquerait-elle de moi, de mon inexpérience ou encore me trouverait-elle trop naïve, petite file ou pleurnicharde. Elle semblait avoir une telle confiance en elle, avançant dans la pièce comme si tout lui appartenait. J’aurai aimé n’avoir que la moitié de sa prestance… Je sentais son regard sur moi, comme si elle me détaillait, cherchait à percer le pourquoi de mes larmes avant même que je ne lui réponde. Oh oui, je devais être une pauvre petite pleurnicharde à ses yeux… C’est ce que je ressentais face à elle si confiante et sûre d’elle.

Tu ne veux pas prendre de bain?

Pardon ?

Perdue dans mes interrogations et mes pensées, je n’avais pas réalisé que le temps avait passé sans que je ne lui réponde. Sa dernière question m’étonna et pourtant, elle était d’une logique implacable. Si j’étais venue ici c’était pour me laver, autant l’âme que le corps… Et si je n’avais osé le faire seule, je n’osais pas non plus le faire sous son regard.

Si si… Je… Je veux prendre un bain.

J’ouvris les robinets à mon tour et laissant l’eau remplir le bac qui m’accueillerait. Par économie, je savais que plusieurs filles partageaient leur bain avec une autre… Mais je voyais mal cette demoiselle en faire partie.

Je ne pleurais pas vraiment… Mensonge. Les dernières nuits ont été dures… Juste un besoin d’évacuer Demi-mensonge.
Pourquoi ne voulais-je pas avouer ce qui me pesait ? Sans doute parce qu’en sa présence, je me sentais ridicule… J’avais l’impression de pleurer pour une écharde, la ressentant comme une plaie ouverte.

Je m’installais comme elle, sur le rebord, avec moins d’aisance et de féminité assumée qu’elle… J’étais encore et toujours ce vilain petit canard. Mes yeux trahissaient les larmes passées, et mon discours ne pouvait être pris au mot… Sauf si elle se moquait totalement de ce qu’une apprentie pouvait ressentir… Ce qui ne m’étonnerait guère à vrai dire.
Me relevant, je fis glisser ma large culotte, ne gardant sur moi que la longue chemise trop grande avant de me plonger dans l’eau coulant encore. Le bain était trop chaud et je grimaçais en m’y plongeant. Mais cela me fit beaucoup de bien. La chemise trempée se mit à coller à ma peau, ne masquant plus ce que je voulais cacher.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: un bain pour l'âme? [Angélique]   Jeu 10 Sep - 16:15


Un fragment du Passé
Laureline & Angélique



 Je haussais d'un sourcil, devant ses explications confuses. Dans tous les cas, elle était dans un sale état. Laureline semblait si fragile, si chétive. Je ne voulais sûrement pas subir ses pleurs pendant mon moment détente, alors perçons l'abcès de suite, et puis, je ne suis pas si méchante que ça... hmm. Je ne réponds rien, m'attelant aussi à me déshabiller, ou plutôt à laisser tomber la chemise de Gaston sur le sol, dévoilant ma nudité parfaite. De quoi devrais-je avoir honte? J'ai un corps harmonieux, et une visage magnifique. Il ne manquerait plus que ça: que je le cache. Et puis, la jeune rousse devait avoir l'habitude par le fait que nous n'avons plus vraiment de pudeur en ces lieux.
Elle gardait cependant son chemisier pour se baigner, dévoilant son corps. Qu'elle était maigre! J'avais une taille fine, mais la jeune femme elle était maladivement mince, à part ses fesses rebondies et sa petite, mais adorable poitrine dressée. Je fixais son corps frêle, avant de m'enfoncer moi aussi dans l'eau bouillante de la baignoire.

Un frisson, alors que je fermais quelques instants les yeux, appréciant ce doux moment de calme. Je tournai la tête, pour toiser encore une fois la jeune apprentie. Tu t'appelles comment? Demandais-je, en remontant mes jambes vers ma poitrine, pour me mettre ainsi en boule dans l'eau. Tu es tombée sur des clients difficiles? Ajoutais-je calmement, avec une curiosité certaine.

A mes débuts ici, j'étais aussi tombée sur des fêlés du sexe, demandant et exigeant des actes plus barbares et malsains les uns des autres. Il me semblait bien que Laureline était le jouet de ces habitués.
Jouant un peu avec l'eau, je passais ma main sur mon corps, enlevant tout signe de saleté quelconque. Je tenais à avoir une hygiène impeccable, de plus, étant une Délicieuse: s'en était pratiquement un devoir et une obligation. J'enlevais mes bracelets rapidement, les laissant tomber au sol sur la chemise de mon amant favori.

J'attrapai un peu d'eau, pour mouiller mon visage, me délectant de cette chaleur particulière. Je reposais mon regard émeraude sur Laureline. A vrai dire, sa petite mine me faisait de la peine: elle semblait si innocente... bon sang, que faisait-elle ici? Rien ne m'indignait plus que de voir des petites grues se plaindre. Tout est richesse ici, et le sexe est un pouvoir malsain que nous détenons sur nos clients. Malheureusement, la plupart des filles ici étaient soit ignares et débiles, soit trop fragile pour oser prendre à pleine main ce pouvoir, et visiblement Laureline faisait partie de cette catégorie. Au vu de sa beauté, elle pourrait avoir du succès ici, et devenir une Reine de ce Harem. Tu es bien belle, pour une débutante, disais-je en détournant mon regard, un sourire au coin alors que je baladais mes mains sur mes cuisses pour m'occuper.

Revenir en haut Aller en bas
Laureline Du Pont

avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 37

MessageSujet: Re: un bain pour l'âme? [Angélique]   Ven 11 Sep - 6:46

Je sentais qu’elle me regardait… Oui, tout le monde devait toujours me regarder, me détailler… Même les clients voulaient me voir faire, me forçaient à des choses… J’aurais voulu enfouir ma tête sous l’eau pour ne jamais la laisser remonter à la surface. Du moins, pas tant qu’elle serait là à me regarder… Mais me regardait-elle vraiment ? J’en savais rien, je sentais juste en permanence le regard des autres sur moi depuis que j’avais quitté cette chambre et ce client horrible et… Dean.

Je ne regardais pas la sublime délicieuse se mettre à nue et entrer dans son bain, mais malgré moi, du coin de l’œil, je vis une fois de plus son aisance et sa beauté, me renvoyant à quel point moi j’étais laide et mal à l’aise.

Lorsqu’elle me demanda mon prénom, je fus étonnée… avait-elle vraiment envie de me connaître ? D’une voix un peu faible, je répondis simplement Laureline , avant qu’elle n’enchaîne en me demandant si mes clients avaient été difficiles… Je restais un moment sans répondre… Prenant sur moi pour ne pas pleurer, et pour se faire, j’enfouis ma tête jusqu’au nez sous l’eau et expirais… Ce qui eut pour effet de faire des centaines de bulles sonores. Que pouvais-je vraiment répondre à ça… Andrew avait été l’homme le plus charmant du monde, Monsieur d’Avranches, bien que m’ayant effrayée, n’avait pas été mauvais ou difficile en y repensant bien, même si je n’étais pas bien sûre de vouloir le revoir… Mais ce dernier…

Tu es bien belle, pour une débutante

Les bulles cessèrent à l’instant même où elle me complimenta. Je me redressais, sortant mon visage de l’eau, mes cheveux trempés perdait de leur flamboyance et se collaient les uns aux autres. Je ne m’étais jamais trouvé jolie, encore moins les cheveux trempés.

Merci… Tu es bien plus belle encore… Lui répondis-je, remontant mes genoux contre ma poitrine pour former à mon tour une boule dans l’eau.

Je n’avais pas eu de clients difficiles jusque cette nuit…

Je n’osais la regarder en répondant à sa précédente question. Je n’aurais su affronter un regard de dédain ou du mépris…

Mais ce qu’on m’a forcé à faire cette nuit…

Je serrais mes jambes aussi fort que possible contre moi, sentant mes mains se mettre à trembler.

J’aimais le manoir… J’acceptais mon destin… Mais me forcer à coucher avec ce jeune garçon, alors qu’il…

Je me demandais si parmi les gouttes qui coulaient de mes cheveux elle verrait tout de même la larme qui venait de m’échapper.

Il était répugnant.. et son mouchoir…

Mon discours était décousu, et seul quelqu’un ayant vu la scène comprendrait de quoi je parlais, mais je ne m’en rendais pas compte, laissant les mots sortir comme ils venaient.

Même la badine de l’imprimeur me faisait moins peur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un bain pour l'âme? [Angélique]   

Revenir en haut Aller en bas
 

un bain pour l'âme? [Angélique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Délices :: Epilogue :: Archives RP-