AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaspard de la Valoisière

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 28
Localisation : Belgique

MessageSujet: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Mar 13 Mai - 11:05


Qui êtes vous



feat Gaspard Ulliel


Nom: de la Valoisière
Prénom: Gaspard, Henry
Âge: 30 ans
Métier: Duc. Rentier, donc.


Particularités: Il est orphelin. De père depuis cinq années, de mère depuis quelques mois maintenant. Il ne reste plus que sa soeur et lui. Il est cultivé. Il sait parfaitement se tenir en société. Ce qui ne l'empêche nullement d'être un client fidèle du Manoir des Délices.



Votre Histoire

Inscrivez votre histoire ici : [25 lignes minimum] :


Il vit le jour, un matin quelconque de printemps, en l’an 1740. Malgré le nombre important de décès en couche, sa mère survécut à sa naissance. Mieux encore, elle survécut également à celle de sa sœur, cinq ans plus tard. A la naissance de sa sœur, il se découvrit une facette qu’il ne se soupçonnait pas. Il tomba sous le charme dès le premier regard. Et à partir de ce jour, il ne cessa de protéger l’autre enfant. De cinq ans sa cadette, elle ne pouvait évidemment pas jouer avec lui, ils n’avaient pas les mêmes enseignements, mais ça ne les empêchait pas d’être très proches, quand ils le pouvaient, courant dans le jardin de la propriété familiale, se cachant dans les diverses pièces qui la constituaient. Dès que son emploi surchargé le lui permettait, il s’arrangeait pour passer le plus de temps possible avec elle.

Premier né de son père, il fut éduqué de sorte à être digne du rang qui lui incomberait un jour. Il a ainsi enchainé les précepteurs. Géographie, histoire, français, anglais, politique, tous se sont succédés pour lui apprendre tout ce qui ferait de lui un Duc important. Et Duc, il le devint. Alors qu’il n’avait que vingt-cinq ans, son père mourut dans un accident de chasse. Il laissa une veuve éplorée, et un fils qui n’était pas encore moralement prêt à assumer ces fonctions. Mais qu’à cela ne tienne. Il avait reçu les enseignements nécessaires. Il devint alors l’homme de la maison, veillant et surveillant sa mère et sa jeune sœur, alors âgée de vingt ans.

S’il tenait son rang de son père, il tenait essentiellement sa beauté de sa mère. Il hérita de ses yeux, ainsi que de ses cheveux bruns, deux caractéristiques qui avaient attiré jadis l’attention de son père. Grand sans l’être trop, il n’avait pas le corps musclé des roturiers forcés à exercer des métiers usants pour survivre. Mais il dégageait une prestance qui ne passait pas inaperçu et ne laissant pas insensible. D’une apparence calme, sérieuse, il est de ceux qui observent. Le monde, la nature, le ciel. C’est en observant que l’on apprend. Ainsi, quand il le pouvait, il observait son père. Il observait leurs invités. Quand il eut l’âge de se rendre dans les bals et autres festivités, il observa les autres invités. Il apprit leurs manières, leurs façons d’être. En observant les hommes plus âgés et la réaction des femmes, il apprit à séduire. En observant les hommes dignes et nobles, il apprit à parler. Il connaissait les danses par cœur, quand bien même il n’avait jamais dansé. Et son sens de l’observation fit de lui un jouteur verbal acéré, un homme qu’il valait mieux avoir de son côté. Car rien ne lui échappait. Des regards amoureux lancés à un homme, aux mains baladeuses, des regards assassins aux sourires hypocrites. Il détenait dans ses mains des cartes que tout le monde préférait ne pas le voir abattre.

A l’âge de seize ans, son père lui fit un cadeau pour le moins original. Le soir de son seizième anniversaire, en effet, une servante vint frapper à sa porte. D’âge mur, elle n’en était toutefois pas encore au stade où la peau se détendait. Elle avait, par contre, beaucoup d’expérience. Et elle fut chargée par Monsieur le Duc d’initier son fils aux plaisirs de la chair. Quelle nuit. Il s’en souvenait encore comme si c’était hier. Maladroit, il avait pris note de tout ce qui se passait. Et la nuit suivante, quand il la fit revenir dans sa chambre, elle trouva un partenaire bien plus sûr de lui que la veille.
Une semaine plus tard, il se rendait, pour la première fois, à un bal. Il ne mit pas longtemps à connaitre toutes les danses, quand bien même il ne dansait pas. Il observait, comme toujours. Surtout qu’une des danseuses était particulièrement à son gout. Il était à deux doigts de la convaincre de lui offrir sa virginité quand elle entendit sa mère l’appeler, il était temps pour elle de rentrer. Bah. Ca n’empêchait pas Gaspard de continuer la soirée. Et de coucher avec une jeune fille de dix-sept ans, mariée à un Comte de quarante ans, impuissant et alcoolique.
A partir de ce soir-là, il enchaina les conquêtes. Faire tourner les têtes des demoiselles ne lui suffisait pas. Il voulait leur faire ouvrir les cuisses. Ce n’était pas chose aisée avec les filles de bonne famille, qui se préservaient pour leur futur époux. Mais à dix-huit ans, il avait déjà réussi à soulever quelques jupes. Il se calma un temps, après le décès de son père. Le temps d’apprendre, le temps aussi de tenir le deuil, il se contenta de faire appel à l’une ou l’autre servante de sa Maison. Il se tenait éloigné des bals. Mais quand il y retourna, ce fut avec une élégance, une prestance, plus imposantes encore. Il n’était plus seulement fils de Duc. Gaspard était maintenant Duc de la Valoisière. Il n’était plus seulement l’héritier du Duc de la Valoisière, qui fréquentait les bals, buvait, s’envoyait en l’air sans jamais se fiancer, sans pour autant danser ou parler beaucoup. Il était devenu le Duc. Il sortait toujours, évidemment, mais il était beaucoup plus sérieux. Plus mystérieux, aussi. Il buvait moins, baisait moins. Mais ne parlait pas plus. Quant aux filles, il ne flirtait plus outrageusement. Il se contentait de leur jeter quelques regards appuyés, leur donner envie de lui d’un simple regard. Un regard, un signe galant de la tête. Et parfois, cela suffisait.

Sa mère ne cessait de lui conseiller de prendre épouse. Il avait trente ans. Mais il n’était pas pressé. Il avait encore le temps. Il n’était pas encore prêt à renoncer à sa vie d’homme libre. Puis, il n’avait pas encore rencontré la perle rare. Surtout qu'il n'est pas facile. Pour la chair, il se contente d'une femme attirante. Mais pour le mariage... Il ne veut pas d'une de ces femme superficielles, plates et lisses. Il veut une femme intelligente, vivante, avec du caractère. En espérant que cela existe...

Quant à sa sœur, il savait qu’elle était en âge de se marier. Depuis quelques années, d’ailleurs. Déjà du vivant de leur père. Mais il était tombé malade, le problème avait donc été reporté. Puis quand il s’était enfin remis, il avait eu son accident de chasse, et le deuil avait encore reporté la question. Maintenant… Il était temps. Gaspard a déjà reçu pas mal de propositions, mais jamais aucune n’est assez bien pour sa sœur. Sa précieuse petite sœur. Si élégante. Si souriante. L'élu devra être parfait pour elle.



Qui es-tu vraiment ?

► Portrait moral (caractère , ...) : [ 10 lignes complètes minimum ] :


Enfant, Gaspard était calme, réservé, mais déjà intelligent et observateur. Il ne courrait pas partout, ne criait pas. Je vous dirais bien qu'il ne pleurait jamais ou ne se faisait jamais mal mais ce serait mentir. Il en garde d'ailleurs une cicatrice sur sa joue gauche.
Après l'arrivée de sa soeur, il s'est ouvert. Il est devenu plus enjoué. Il jouait avec elle, aimait la voir sourire. Il est aussi devenu très protecteur. Gare à celui qui la faisait pleurer. Et ça n'a pas changé.
Adolescent, son côté observateur s'est encore développé. Séducteur, posé, il a découvert qu'il avait été gâté par la nature. Et a appris à en user. En plus d'un titre important, il possédait un physique avantageux. Il avait aussi un esprit aiguisé.
Fêtard tout un temps, amateur de bon vin et de belles femmes, il s'est calmé au décès de son père.
Cultivé, raisonnable, observateur, il est aussi protecteur, jaloux, possessif, rancunier, déterminé. Il fera tout pour arriver à ses fins. Mais il n'est pas très ambitieux. Il veut juste conserver son Titre et faire fructifier raisonnablement la fortune familiale.
Il sait qu'il devra un jour se marier et engendrer un héritier mais il n'est pas pressé. Il aime sa liberté et son indépendance.


► Description physique : [ 7 lignes complètes minimum] :

De taille suffisante, surtout pour l'époque, Gaspard est habitué depuis jeune à faire tourner les têtes. 1m80. Cheveux bruns, tirant sur le châtain en été, hérités de sa mère. Yeux bleus, hérités eux aussi de sa génitrice, il fait fondre le coeur des jeunes femmes. Il n'a peut-être pas les muscles puissants des roturiers, des fermiers, mais cela ne l'empêche pas d'avoir un physique appréciable et apprécié. Escrime, équitation, chasse, épée, il a pratiqué et pratique encore à l'occasion bon nombre d'activités physiques. Presque imberbe, il a un charme particulier et semble encore, à trente ans, bien jeune. Grâce à une nourriture soignée, un refus des abus, il est en très bonne santé. Cela ne l'empêche pas de boire régulièrement du vin. Puis, n'oublions pas le pouvoir du sport en chambre... Qui réquisitionne un bon nombre de muscles. Fessiers, abdominaux, biceps, ... Tout cela fait de lui un bon parti, en sus de son rang, et un client apprécié du Manoir.


► Divers : (liens éventuels sur le forum : famille, ennemis, amis, etc.) :


Le Roi
Duc, cousins éloignés et amateur de bals, Gaspard a évidemment été amené à rencontrer Sa Majesté. Son sens de l’observation, encore une fois, lui a permis de s’attirer ses bonnes grâces. Ca, et son charme, et sa capacité à séduire les damoiselles.
Sans être amis, ou très proches, Gaspard reste un Duc apprécié de Sa Majesté. Qui, si Elle en a besoin, sait qu’elle peut compter sur Monsieur le Duc, comme son père avant lui. L’inverse ? Ma foi, avec tact, sans doute Gaspard pourrait-il obtenir quelques services du Roi…
Le Manoir des délices
C’est lors d’une soirée qu’il a entendu parler de ce mystérieux Manoir. Observateur, il écoutait discrètement une conversation, entre deux gentilshommes à côté de lui. Quand ce nom avait été prononcé. Une nouvelle maison close. Mais de luxe. Tiens, tiens. Séducteur, amateur de belles créatures, il n’avait pu résister bien longtemps à l’appel de cet établissement. Une semaine après, il s’y rendait. Et il n’a cessé d’y aller régulièrement depuis. Il n’a pas essayé toutes les demoiselles des lieux, mais quelques-unes tout de même. Il a ses préférées. Et… Il y a une chose qu’il aimerait bien faire, s’acheter la virginité d’une apprentie. Certes, elles ne sont pas aussi expérimentées que les Délicieuses – pour lesquelles il a un faible certain – mais ça le tente particulièrement.
Quant au couple Boldwin… Ils savent qu’ils ont trouvé en Gaspard de la Valoisière un ami. Il aime discuter avec Adrian, comme il apprécie les charmes de son épouse. Intouchable, un peu trop hautaine à son gout, mais charmante, il doit bien l’avouer.
Delilah G. Andov
Une de ses favorites, au Manoir des Délices. Si pas LA favorite. D'ailleurs, il n'apprécie pas trop venir au Manoir pour s'apercevoir que la demoiselle est déjà... Occupée. Mais elle ne lui appartient pas.
Son corps, son esprit vif... Il adore. Il n'est jamais déçu du temps passé avec elle. Il ignore tout de son sang noble. Alors il ne pense pas à autre chose qu'au sexe, pour l'instant. Mais il lui est déjà arrivé de penser que si elle avait été de noble naissance... Sans doute aurait-elle été la femme parfaite à ses yeux. Sauf qu'elle n'est qu'une catin de luxe... Malheureusement.
Marie Georgina de la Valoisière
Sa soeur, de cinq ans sa cadette. Si tous deux ont reçu une éducation différente, visant à ce que chacun d'eux puissent tenir son rôle et sa place, cela ne les a pas empêché de devenir de bons amis. Que dis-je, les meilleurs amis qui puissent exister. Il vénère sa soeur, et la protègerait jusqu'à mourir pour elle. Il sait qu'il sera bientôt contraint de la laisser filer et voler de ses propres ailes, mais il ne la laissera partir que pour un homme qui la méritera et qu'elle aimera. Quant à elle, elle connait son frère par coeur et déplore ses coucheries sans lendemain. Elle aimerait le voir tomber amoureux, se marier et fonder une famille.



De l'autre côté de l'écran...


Prénom ou surnom : Lysa
Âge : 25 ans
Sexe : féminin
Comment avez-vous connu le forum ? : par Delilah la Magnifique
Des suggestions vis-à-vis du forum ? Vu son âge, je pense qu'il a fait ses preuves (quoiqu'autoriser le flood sur les fiches avant les validations...?)
Vos disponibilités pour poster : irrégulières : dépend des jours, des semaines, des études
Mots de passe X3: ok



Revenir en haut Aller en bas
Amélia Boldwin
Maîtresse des lieux
avatar

Messages : 1711
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Mer 14 Mai - 21:03

Merci de votre patience

Merci de votre patience

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://manoir-des-delices.forumsactifs.com
Delilah G. Andov
Délicieuse
avatar

Messages : 591
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Ven 16 Mai - 6:27

Bienvenu parmi nous *-* Je te couvrirai bien de smiley mais haem on va éviter de faire ça avant le message de validation comme il ne faut pas poster dans les fiches avant le passage des admins. Bref merci encore de tenter ce scénario *-*


Ce message pour dire que la fiche me plait et que si c'est bon pour vous et bien vous pouvez valider Smile

_________________


Ma compétence ? C'est l'excellence.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dawn Cavill
Apprentie & Admin
avatar

Messages : 4382
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 29
Localisation : Le Manoir Des Délices

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Sam 17 Mai - 20:25

si tout va Delilah, te voici validé ^^
bienvenue sur le forum Smile en espérant que tu sois le bon pour elle pcq la pauvre a pas eu trop de chance jusque là Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.manoir-des-delices.forumsactifs.com
Ezel Olven
Mercenaire/Assassin
avatar

Messages : 2546
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Sam 17 Mai - 20:28

Bienvenue officielle Gaspacho!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor Blanc

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : Au Manoir, probablement

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Sam 17 Mai - 20:34

Bienvenue monsieur de la Valoisière :slurp:

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Florimond de Plessis

avatar

Messages : 919
Date d'inscription : 18/10/2010
Localisation : En taverne ou au Manoir des Délices

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Sam 17 Mai - 21:12

welcome !
moi le roi il m'aime po je lui ai piqué la maitresse qu'il voulait à un bal :ange:
en meme temps il est un peu tout vieux et pas beau maintenant le Roi :u_u:faudrait que le fiston et la nouvelle future reine reprennent le flambeau Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Sam 17 Mai - 22:03

Bienvenue à toi, j'espère que tu te plairas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Dim 18 Mai - 7:02

Bienvenue parmi nous officiellement cette fois ^^ au plaisir de peut être se croiser en rp un jour
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Bourdon Langlois
Chocolatière
avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 36
Localisation : Dans ma boutique

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Dim 18 Mai - 8:22

Bienvenue monsieur de la Valoisière ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Gaspard de la Valoisière

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 28
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   Dim 18 Mai - 9:20

Merci tout le monde!

Et oui, je serai le bon \o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gaspard Henry de la Valoisière - Dernière version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Délices :: Prologue :: Les fiches validées :: Habitants & Habitantes-